L’Allemagne veut garder ses parts dans Airbus

L’Allemagne a indiqué n’avoir pas l’intention de vendre sa participation dans le groupe Airbus, qui s’élève à 11%. C’est le secrétaire d’État parlementaire à l’économie qui a fait cette déclaration, l’Allemagne désirant se maintenir dans le groupe français et pouvoir profiter d’une valorisation de ses actions.

De plus, la possession d’actions dans une si grande entreprise française est intéressante pour le pays en tant qu’instrument pour jouer un rôle dans la gestion stratégique d’Airbus. Le maintien des parts de l’Allemagne dans le groupe d’aéronautique est aussi une façon de pouvoir valoriser un modèle de société européenne cher aux pays membres de l’Union Européenne. Le secteur aéronautique est également en proie à des difficultés, notamment en raison de son exposition aux matières premières telles que le pétrole. Aussi, un désengagement d’un si grand pays sonnerait comme un désastre pour le groupe français qui serait alors victime d’attaques spéculatives et potentiellement d’une OPA de la part de son concurrent historique Boeing.

Si vous désirez investir en bourse, nous vous invitons aussi à vous orienter vers des valeurs plus stables, étant donné le contexte volatile de ces dernières semaines, comme c’est le cas pour le secteur de l’armement ou de l’industrie pharmaceutique. Vous pouvez utiliser pour cela différents courtiers comme UFX, en prenant soin de vérifier qu’ils sont bien validés par l’Autorité des marchés financiers.